Conférences TED

Il y a quelques années je vous expliquais pourquoi je raccommodais mes chaussettes. Cette fois je vous apprends comment ces travaux de couture m’enrichissent l’esprit : merci TED !

Un monde sans TED ?

Que ceux qui connaissent TED lèvent le doigt. Que ceux qui pensent à l’ours en peluche, subversif, fumeur et alcoolique, se ravisent. Ah, je ne vois plus beaucoup de doigts levés.

Et pourtant, googlez sur « ted » :  le site officiel www.ted.com arrive en tête des résultats. Comment êtes-vous passé à côté ?

TED signifie Technology, Entertainment and Design, et ça ne nous aide pas : tournons-nous vers Wikipedia :

La conférence TED définit sa mission comme « propagateur d’idées », et met gratuitement à la disposition du public les meilleures conférences sur son site Web. Les exposés couvrent un large éventail de sujets, tels que la science, les arts, la politique, les questions mondiales, l’architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. Les intervenants eux-mêmes sont d’une grande variété de disciplines.

Il s’agit donc de conférences, se distinguant généralement par :

  • un orateur sur une large scène (salle de cinéma, théâtre) ;
  • un exposé de 10 à 18 minutes ;
  • une captation professionnelle par plusieurs caméras ;
  • un logo TED ou TEDx sur la scène.
ExtraPaul au TED ? Quand je m’approcherai du but !

L’école qui tue en 60 langues

TED a été créé en 1984 par une fondation à but non lucratif aux Etats-Unis. Sa popularité vient de son catalogue de conférences accessibles gratuitement en ligne : quelques 2.400 vidéos, totalisant plus d’un milliard de vues.

Ainsi pouvons-nous voir Bono annonçant de bonnes nouvelles sur la pauvreté, Jane Goodall expliquant la cohabitation avec les animaux, ou JJ Abrams racontant sa boîte mystérieuse.

La majorité des exposés sont en anglais, mais beaucoup disposent de sous-titres. Voyez la vidéo la plus populaire : Do schools kill creatitivity ? (les écoles tuent-elles la créativité ?). Elle est sous-titrée en 60 langues !

Malgré tout, les conférences sous-titrées n’arrangent pas mon affaire…

Conférences X

Car les conférences TED sont parfaites pour occuper l’esprit pendant une tâche manuelle, comme de raccommoder ses chaussettes ! Pour autant que l’on n’ai pas besoin des sous-titres.

Mon anglais étant déplorable, je dois me passer des conférences anglo-saxonnes quand mes yeux se focalisent sur une aiguille !

C’est là qu’entrent en jeu les TEDx : des conférences indépendantes respectant la charte TED, organisées par des volontaires partout dans le monde, dans la langue locale. Il suffit de googler sur « tedx français » pour trouver les conférences dans notre langue. Cette même recherche dans YouTube vous donne un bon point de départ : lisez une première vidéo, et d’autres vous seront proposées ensuite.

Playlist chaussettes

J’ai créé dans mon compte YouTube une playlist pour y placer toutes les vidéos éveillant ma curiosité : elle s’appelle… « Chaussettes », évidemment. Je clique sur « Tout regarder », et les vidéos s’enfilent tandis que je tire sur le fil !

Regardez des conférences TED ouvre des horizons. Ne vous cantonnez pas aux seuls sujets qui vous intéressent : certains exposés vous mèneront à un point de vue inattendu. Pour vous en convaincre, regardez ces quelques conférences, ajoutées dernièrement dans ma liste.

Raccommodage pendant l’exposé de Céline Imart

Plongez donc dans les conférences TED, et si vous en trouvez une sur le raccommodage de chaussette, prévenez-moi !

Les conférences TED...

View Results

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *