Fier de ma bibliothèque vide, épisode 2

Ce n’est pas de la Science-Fiction

Il y a six ans, je me séparais de ma bibliothèque de livres de Science-Fiction. Un acte hautement symbolique : mes quelque 600 livres constituaient un trésor accumulé depuis mon adolescence.

Ma bibliothèque était-elle totalement vide pour autant ?

Non : les habitués de mon blog savent que je lis aussi des ouvrages qui alimentent ce blog comme mes réflexions. Une centaine de livres, lus durant plusieurs années de transport en commun, se sont accumulés sur une étagère. Qu’il était temps de vider.

Les livres d’ExtraPaul s’étalent

Bénévole dans le monde associatif, j’en ai parlé autour de moi, montrant la photo plus-haut : qui veut recevoir mes livres ? Je les voyais bien, attendant leurs lecteurs sur les étagères d’une association, ou dans la bibliothèque d’une organisation caritative. Mais ma proposition ne sembla pas faire beaucoup de vagues. Personne ne s’est manifesté.

Finalement, j’ai envoyé un email à la bibliothèque de ma commune. Sans trop d’attente, vue l’expérience frustrante d’il y a six ans. Et en effet, mon email resta sans réponse.

J’ai alors envoyé un rappel et obtenu enfin une réponse enthousiaste : « […] c’est avec grand plaisir que nous accepterions votre généreux don à la bibliothèque » .

Petit papa Paul

Lundi 23 décembre, je me présente à « Biblio Jette ». Je tire une grosse valise remplie à craquer, elle-même montée sur un diable : les roulettes du bagage n’auraient pas supporté les dizaines de kilos traînés sur quelques centaines de mètres de trottoirs.

Je suis bien accueilli : je devance de deux jours le Père Noël !

J’empile les livres sur une table, parfois les commentant : « Celui-là m’a le plus marqué » (La Dictature du carbone), « Vous connaissez cette série qui présente des points de vues opposés ? » (Le Choc des idées aux éditions Le Muscadier), « Celui-ci je ne vous le présente pas » (Sapiens), etc.

Je me sépare donc de mes livres avec enthousiasme. Et non dans la douleur.

Ils trouveront maintenant de nombreux lecteurs : une plus belle destinée que de rester sur mon étagère !

ExtraPaul est extra-fier !

Vos livres...

View Results

Loading ... Loading ...

3 réflexions sur « Fier de ma bibliothèque vide, épisode 2 »

  1. J’adore !
    Perso, je les accumulais également et ne pouvais m’en défaire (malgré de nombreuses brocantes).
    Dorénavant, je les « vends » chez Pêle-Mêle et en reprends deux fois plus en sortant :-)

  2. je lis et relis mes bons vieux livres, histoire, romans médiévaux , poésie, romans modernes et autres inclassifiables. J’ai voulu me séparer de certains (200) mais ma fille a voulu les lire d’abord, puis je les ai re-découvert, et tout a recommencé, poussière en moins.

Répondre à Eve Rose Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *