Climat : entre efforts et sacrifices

À écouter certains, se préoccuper du climat et prendre l’avion sont incompatibles. Je ne suis pas d’accord, et l’actualité me donne l’occasion de défendre mon point de vue…

Les manifestants refroidis

C’était un jeudi soir, lors de l’émission radio « Les auditeurs ont la paroles » (Bel RTL). Le sujet : Les étudiants manifestant pour le climat doivent-ils être irréprochables ?

D’abord notre spécialiste Jean-Pascal Van Ypersele a pris la parole, enthousiasmé par tous ces jeunes manifestant contre l’inaction de notre gouvernement.

Nous étions chauds, malgré la pluie

Ensuite vint le premier auditeur à l’antenne, qui jeta un froid : « […] combien d’entre eux [parlant des jeunes manifestants] vont mettre la pression pour empêcher leurs parents de partir en vacances en avion ? […] La vertu, c’est toujours pour les autres… » .

Voilà qui m’a énervé !

Écologiste ceinture noire

Évidemment non, ces jeunes ne se priveront pas de prendre l’avion pour partir en vacances ! Tout comme moi, qui étais bien présent aux manifestations Claim the Climate puis Act for Climate.

Suis-je alors un usurpateur, voire un hypocrite ? Je manifeste pour des mesures climatiques, alors que notre couple a généré 4 tonnes de CO2 (équivalent) en partant au Kirghizistan ? !

Voici ma réponse : ne me demandez pas d’être un écologiste ceinture noire !

Scier la branche sur laquelle je me trouve

Si je commence le karaté, me reprochera-t-on de ne pas être ceinture noire et de ne pas encore briller en compétition ? Bien sûr que non.

Mon blog recense déjà tous mes efforts pour posséder une ceinture de couleur (jaune ou orange ?) en durabilité, écologie et implications dans la société civile.

ExtraPaul avec sa ceinture son brassard jaune

Mais, pour devenir ceinture noire, je devrai me priver de voyages dans des pays que je ne peux atteindre que par avion.

M’en passer serait un sacrifice.

Demandez-moi de faire des efforts. Pas de sacrifices si je suis seul à les faire.

Alors, en attendant, je poursuis mes efforts pour passer ceinture verte. Je ne suis pas irréprochable, mais suffisamment crédible pour exiger une politique ferme concernant le climat.

Fut-elle si contraignante que ni mes compagnons de manifestation ni moi-même ne puissions prendre l’avion !

Manifester pour le climat et prendre l'avion pour ses vacances...

View Results

Loading ... Loading ...

3 réflexions sur « Climat : entre efforts et sacrifices »

  1. Bonjour Paul. Pour moi l avion est incompatible tant que les prix sont moin cher que par exemple le train. Le kérosène n est pas taxé de la même manière que l essence pour les voitures. C est plus un problème politique qu écologique. Et tu connais ma position ferme qui est de dire que l exemple doit prioritairement donné par le monde industriel et politique…

  2. Par contre, le site , myclimate est fabuleux. Pour info, j’ai calculé que si j’allais tout les jours travaillé en voiture ( ce que je ne fais jamais ) je ne consomerais « que 2,2 T par an ( 16kmX365j) =5840.

    On est très loin d’un voyage en avion…..

Répondre à Bernard Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *