Des idées lumineuses

Voici trois inventions qui me font du bien. C’est une lueur d’espoir dans ce noir destin de l’humanité. Une lueur ? Eh bien oui, car je vais vous parler de lumières…

L’eau en lumière

Même en pleine journée, il fait sombre dans les bidonvilles de Manille, car l’électricité est un luxe. Alors on fait un trou dans la tôle ondulée de la toiture, et on y place une bouteille d’eau : elle donne autant de lumière qu’une ampoule de 50 w !

Cette idée, de l’ingénieur Brésilien Alfredo Moser, est maintenant transmise par la fondation My Shelter, qui vise un million de bouteilles solaires installées en 2015.

Si l’idée est simple, sa mise en œuvre nécessite quelques bricolages : vous trouverez toutes les instructions, ainsi que l’évolution du projet, sur leur sympathique site : aliteroflight.org.

La gravité en lumière

Une idée qui du poids
Une idée qui a du poids

Accrochez un sac de dix kilos à un crochet, et voilà 15 à 30 minutes de lumière, sur le temps de descente du poids. L’idée plaît tellement que les concepteurs ont rassemblé en crowdfunding 399.590 $ au lieu des 55.000 prévus !

Une idée qui paraît fort simple, mais qui a quand-même demandé quatre ans de développement à ses deux inventeurs, designers à Londres.

Le but est d’apporter la lumière dans les pays pauvres, et l’expérience au Sri Lanka est concluante. La recherche se poursuit pour rendre le système moins cher et plus robuste.

Le foot en lumière

Voilà pourquoi je vais enfin aimer le foot !
Voilà pourquoi je vais enfin aimer le foot !

Jouez au football pendant 15 minutes, récupérez la balle et branchez-y une lampe LED : elle s’éclairera pendant 3 heures ! C’est le sOccket, un ballon contenant un capteur gyroscopique alimentant une batterie : l’énergie cinétique devient électrique.

Ici aussi, le crowdfunding vient de se clôturer avec succès : la balle va maintenant être produite de manière industrielle, et vous pouvez la pré-commander.

Et ne vous inquiétez pas sur son efficacité : la balle a déjà bien circulé dans les pieds des footballeurs d’Afrique du Sud…

Participer à l’innovation

Parfois, les idées sont tellement simples que l’on se demande pourquoi cela n’a pas été inventé plus tôt ? Mais l’homme n’invente pas forcément en allant du plus simple au plus compliqué : il suit plutôt la demande. Après tout, le vélo a bien été mis au point après la locomotive !

Bref, ces trois projets doivent vous avoir convaincu qu’il y a des idées qui marchent. Et la bonne nouvelle, c’est que, grâce au crowdfunding, nous pouvons être acteur de l’innovation. Une belle manière de rendre notre argent utile : ça crée de l’emploi, encourage l’innovation, sert aux plus démunis, et… « c’est bon pour la planète ». Et en plus c’est excitant !

Je me fixe donc comme devoir, pour un prochain article, de vous exposer quelques projets en cours de financement, histoire de… saisir la balle au bond !

Avez-vous déjà financé un projet participatif ?

View Results

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *